Pour mon deuxième enfant, on achète quoi ?

J’ai souvent répété, après la naissance du petit-petiot, que pour notre deuxième enfant, nous ferions une liste de naissance. 
D’abord, parce que tout le monde, ou presque, nous a à l’époque demandé si on en avait prévu une, et que nous finissions par être gênés de répondre non (et de laisser les gens dans l’embarras).

Ensuite, parce que pour un deuxième enfant, les besoins sont restreints, ce qui laisse plus de chances à ceux qui souhaitent offrir quelque chose de mal orienter leur choix et à nous de recevoir un article que nous posséderions déjà.
Il y a un mois de ça, j’ai donc commencé à réfléchir à ce qui nous ferait besoin (ou envie) pour notre n°2 qui arrive bientôt… et là, le dilemme a été grand. Je me suis rendue compte que nous n’avions besoin de rien ! Le cosy, la poussette, le berceau, le transat, la baignoire et son siège de bain, le lit, la chaise haute etc… tout ça, nous l’avons déjà. Je n’avais rien pour alimenter une liste, en dehors de deux ou trois idées qui se couraient après. J’ai même fouiné sur internet à la recherche d’inspiration, et je me suis jurée que si je finissais par avoir ne serait-ce qu’une petite liste un peu fournie, je partagerais mes idées afin d’aider d’autres mamans. Pour info, aucun lien n’est sponsorisé, je ne fais que partager !

Du domaine de l’utile

  • Un tee-shirt de portage.
    Aussi appelé « tee-shirt peau à peau » ou « tee-shirt kangourou ». J’ai regretté de ne pas avoir plus porté mon premier enfant, et de ne pas avoir fait plus de peau à peau avec lui, que ce soit à la maternité ou bien après le retour à la maison. J’ai toujours su, même bien avant d’être de nouveau enceinte, que je porterai plus mon deuxième enfant, et j’ai cherché ce qui pourrait m’aider à le faire. Après quelques allées et venues sur internet, mon choix s’est arrêté sur un tee-shirt de portage Vija Design, qui semble faire l’unanimité chez celles qui l’ont testé.
    Possédant déjà un porte-bébé manduca, je ne compte pas m’équiper plus en accessoires de portage.
  • Des pyjamas zippés sur le devant.
    Une des bonnes idées que je n’aurais pas eues si je n’étais pas allée fouiner sur internet ! Et pourtant, dieu que ça m’a l’air utile !
    Comme bien d’autres mamans, je fais partie de celles qui détestent viscéralement les pyjamas dont la fermeture est prévue dans le dos de l’enfant, au moins pour le premier mois de vie du bébé. Et la fermeture éclair, quelle révolutionnaire invention ! Imaginez la scène : 04h du matin, votre bébé a faim, puis a besoin d’être changé. Jusque là, rien d’anormal ni d’angoissant. Mais (c’est le moment où la scène devient dramatique), votre bébé n’est pas content d’être changé, il a froid d’être tout nu, il trouve que ça dure longtemps et que sa mère n’est qu’une empotée qui ne sait pas mettre ni une jambe ni un bras à la bonne place, et qui passe une éternité à fermer les 25 boutons pression du pyjama. Il choisit de hurler son mécontentement à pleins poumons, au risque de réveiller le papa / le grand frère / le chat / les voisins / la ville entière (rayer la mention inutile). J’ai bon espoir qu’avec une fermeture zippée, les changes (surtout noctures) se déroulent dans une atmosphère relativement sereine.
    Ce type de pyjama n’est pas forcément facile à trouver : si l’on peut découvrir aisément que Comète Paris en propose, pour trouver d’autres marques (plus accessibles) c’est un peu plus compliqué. Sachez cependant que j’en ai repérés chez Obaïbi, Gemo et PatPat.
  • Un matelas à langer, des petits biberons 160 ml.
    Notre matelas à langer est un peu destroy après 2 ans de bons et loyaux services avec le futur grand-frère ; en ce qui concerne les petits biberons : le seul que nous avions a fini sa vie misérablement (comprendre « en mille morceaux » – il était en verre), il nous faut bien le remplacer. Hop, deux articles de plus sur la liste de naissance !
  • Un fauteuil d’allaitement.
    Que l’on souhaite allaiter ou non d’ailleurs, un fauteuil (pour les adultes) dans la chambre du bébé, ça reste, à mon sens, une bonne idée. Ce n’est effectivement pas un mythe que certaines nuits peuvent être difficiles, et rester debout pendant des heures les rend rarement plus simples. Il ne s’agit pas d’un indispensable (on peut nourrir et bercer son enfant dans le salon, par exemple), pour autant, pour notre premier bébé, nous avions placé un canapé futon dans sa chambre, et je lui dois ma survie (non, je n’exagère jamais). La chambre de notre n°2 ne permet pas d’accueillir ce canapé futon, nous nous rabattons donc sur un fauteuil (qui n’est pas vendu comme « fauteuil d’allaitement » à proprement parler d’ailleurs, ces choses sont hors de prix ! Je fais le pari qu’un fauteuil confortable suffira !).

Du domaine du sympathique

Comme je l’ai expliqué, nous possédons une grande partie de tout ce que l’on peut considérer comme utile, dans la mesure où nous avons déjà un enfant. Tout ce qui est utile pour le deuxième l’était déjà pour le premier, nous nous sommes donc équipés lorsque nous sommes devenus parents pour la première fois. Je n’hésite donc pas à inclure dans notre liste de naissance pêle-mêle de petites idées mignonneries / décorations qui nous raviront, en voici quelques exemples :

  • Des peluches Jellycat.
    Notre premier enfant s’est vu offrir pas moins de 6 lapins, si je n’en oublie pas (et cette fois-ci, pour de vrai, je n’exagère pas). Nous nous sommes faits à l’idée que notre second enfant croulera lui aussi sous les animaux en peluche, mais nous avons choisi de proposer des modèles qui varient un peu. Chez Jellycat, on trouve de la diversité : des blaireaux, des canetons, des paresseux, des autruches, des poulpes etc…
  • Une étoile musicale Mellipou.
    J’ai découvert ces étoiles musicales lorsque mon fils a reçu son étoile noire thème Star Wars (je crois qu’elle est désormais en rupture absolument partout).
    Pour reprendre leurs mots, Mellipou « c’est surtout toute une gamme de boites à musique pour bébés et ados de plus de 30 ans. On s’endort ou on s’éveille avec des tubes, au choix, s’il vous plait, parmi une quinzaine de mélodies toutes inédites. » Parmi les musiques disponibles à la vente en ce moment, on trouve notamment Scorpions, Coldplay, The Doors et Jane. La musique de l’étoile noire que nous avons déjà à la maison est celle de Star Wars (celle du générique de début avec les écritures jaunes qui s’éloignent dans la galaxie). Pas besoin d’en dire plus, je suis fan du concept.
  • Une séance photo papa-maman-bébé.
    Pour le même prix (voire pour bien moins cher !) que les prestations proposées par les photographes de maternité (ceux qui se baladent dans les couloirs à la recherche de jeunes mamans à la mine fatiguée et de nouveaux-nés au visage encore marqué), nous pouvons bénéficier d’une séance photo à la maison, par un photographe qui nous proposera des photos de meilleure qualité. Le choix est vite fait !
  • Livre Little Eyes de Katsumi Komagata.
    J’ai découvert cet auteur et ces livres ici, et j’ai complètement craqué. La gamme Littles Eyes propose des livres dont certains sont destinés aux nourrissons à partir de 3 / 4 mois et qui sont complètement adaptés à ce qu’un bébé est capable de voir et de capter à cet âge-là. Voici un extrait de la description du livre Little Eyes 2 – Meet colors : « À 4 mois, quand le nourrisson commence à y réagir, son regard suit intensément les formes et les couleurs. Parfois il est surpris par ces nouvelles couleurs, mais s’y habitue. Cette expérience apporte une profondeur supplémentaire à l’échange entre le parent et l’enfant. Racontez-lui des histoires en le serrant dans vos bras, en ouvrant et en fermant les cartes lentement. Grâce à la chaleur de vos bras et à la douceur de votre voix, votre enfant vivra une expérience qui le comblera. » Je suis pressée de découvrir ces livres avec mon bébé !

Je suis curieuse de connaître votre liste de naissance spécial number 2 ! En avez-vous fait une, qu’avez-vous mis dedans ?

Crédits photos:
For baby by insung yoon
New baby by Jordan Whitt
(on Unsplash)


A découvrir également

3 commentaires à propos de “Pour mon deuxième enfant, on achète quoi ?

    1. Je note bien de venir faire un compte-rendu sur ce tee-shirt ! Je n’en ai lu que du bien (je ne connais plus mes sources, mais en fouinant un peu tu dois pouvoir trouver des avis sur internet). Ça m’a l’air d’être l’option qui permet le plus de se rapprocher de l’écharpe, sans avoir à faire de nœuds… Je place de grands espoirs dans ce tee-shirt et j’espère vraiment ne pas être déçue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *