Et soudain tout est calme…

Moi qui étais habituée au vent qui souffle, au tourbillon qui laisse penser qu’aucun de ses organes n’est réellement à sa juste place, j’ai découvert avec étonnement une mer calme et paisible.

La légèreté de l’éther entre mes épaules et sous mon sternum.

L’absence de vide froid, celui que j’essayais de remplir de thé.

L’absence de solitude, même quand tout le monde dort, même quand ils ne sont pas là.

La sérénité d’un dimanche soir. Celle d’un lundi matin.

Le son de mon rire lorsque rien ne l’entrave.

L’envie d’accueillir le quotidien, d’en profiter, de l’affronter parfois, d’en tirer le meilleur.

Le calme, et l’énergie nécessaire pour le pérenniser.

Crédit photos :
Tanja Heffner
Karthik Bhandare
Alexa Gaul
on Unsplash


A découvrir également

2 commentaires à propos de “Et soudain tout est calme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.